Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 22:56

degre-separation-facebook.jpgNous avons déjà parlé ici de  l'expérience du petit monde ou de la théorie des 6 degrés de séparation. Cette théorie peut aujourd'hui être mis en pratique sur Facebook compte tenu du nombre important d'inscrits (800 millions). La Facebook Data Team vient d'éditer les résultats d'une étude faite courant 2011 pour vérifier le nombre de degré de séparation entre deux inscrits de Facebook dans le monde.

Je ne pouvais laissez passer cela sans vous en parler dans cette rubrique théorie des réseaux sociaux, même s'il y a eu déjà de nombreuses publications sur les résultats de cette étude.

 

 

De 6 à 4,74 degrés de séparation :

Cette étude a été réalisée sur 721 millions de personnes inscrites sur Facebook, c'est la plus grande étude sur les réseaux sociaux jamais effectuée.

Ses résultats vont encore plus loin que ceux de Stanley Milgram dans son expérience du petit monde en 1967 et nous révèlent que nous nous situons en moyenne à 4,74 degrés de séparation de n'importe quel terrien inscrit sur Facebook. 6 degrés ce n'était déjà pas beaucoup, mais avec l'augmentation d'inscrits sur les réseaux sociaux et un nombre de contacts toujours croissants on peut imaginer que n'importe quelle personne est à notre portée.

 

Cette étude montre aussi qu'en se limitant à un pays, le monde devient forcément plus petit et le résultat montre que deux personnes ne sont plus séparés que par 3 degrés. Avec l'augmentation du nombre de contacts, les réseaux sociaux vont jouer un rôle de plus en plus important dans vos rencontres professionnelles.

 

Alors, je peux contacter qui je veux ?

Est-ce que ce résultat démontre que toutes personnes vous est accessible par les réseaux réseaux sociaux grands publics comme Facebook ou dans le cadre professionnel Viadéo ou LinkedIn ?

Je dirais que ce n'est pas si sûr. Déjà il faut que cette personne soit inscrite sur le même réseau que vous, c'est une évidence en effet.

Ensuite, admettons que vous soyez inscrits sur le même réseau : est-ce que vous pourrez facilement la rencontrer ?  Il faut prendre en compte d'autres critères : de position hiérarchique, de niveau de recommandation, de confiance ou tout simplement d'intérêt réciproque;

Il ne suffit pas d'être dans un même endroit avec quelqu'un pour tisser un lien voire une relation immédiate. Il reste donc à cultiver des liens solides avec votre réseau professionnel, afin que vos contacts vous découvrent, vous apprécient pour vos compétences et ce que vous êtes. Le poids de leur recommandation prendra alors tout son sens.

 

Même si ce chiffre est remarquable, il faut toujours garder en tête ce que signifie : amis sur Facebook, contact ou relations professionnels, connaissances, partenaires, collègues, pairs, famille, amis.

Autant de liens  qui s'exprimeront de façons différentes et que vous solliceterez aussi de différentes façons.

 

Vous pouvez retrouver les résultats de cette étude ici : Anatomy of facebook par Facebook data Team

 

Et vous, ca vous fait quoi d'être à 4,74 degré de séparation du prochain prix Nobel de la paix ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Réseaux sociaux
commenter cet article

commentaires

Devenez Fan d'Emploi2.0