Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 08:12
Sun Tzu et Steeve Jobs, 2 managers bienveillants ?

Sun Tzu et Steeve Jobs, 2 managers bienveillants ?

C'est une des grandes idées de cette 2ème décennie du 21ème siècle. Associer management et bienveillance. Les employés ont gagné le rang de collaborateurs et outre le simple fait que les deux notions peuvent paraitre antinomiques aux plus anciens d'entre nous, le manager bienveillant n'a pas été inventé hier mais il y a plus de 2.500 ans.
 

Les qualités du manager bienveillant

Le manager bienveillant est celui du 21ème siècle nous dit-on. Un savant mélange de bien être pour chacun, avec cet objectif constant d'avoir des résultats. Forcément, quel que soit le moyen, l'idée reste bien de générer du chiffre d'affaire. Aucune philanthropie là-dedans. Et la bienveillance dans le management s'articule autour de plusieurs notions et de plusieurs équilibres :
  • Mettre son égo en berne. Ne pas se croire indispensable.
  • Avoir de l'empathie. Savoir se placer dans la situation de "l'autre".
  • S'entourer des bonnes personnes et déléguer les responsabilités.
  • Savoir exprimer qu'un autre que soi à fait du bon travail. Complimenter.
  • Savoir prendre de la hauteur sur ses ressentiments. Positiver.
  • Savoir partager une certaine forme de bonne humeur et de sourire constant.
  • Se donner le droit de se tromper et de ne pas culpabiliser. 
Le but du management bienveillant est de donner le maximum d’autonomie et de reconnaissance aux salariés. L'objectif est affiché : positivisme, réduction du stress, créativité accrue, avec pour résultat final une productivité augmentée.
 

La bienveillance contre l'autoritarisme

Il y a 10 ans, une étude réalisée par le cabinet de conseil en gestion des ressources humaines BPI et l'institut BVA auprès de 5 500 salariés dans dix pays, n'étaient pas tendre avec  les managers français. La bienveillance était loin. Qualifiés littéralement de mous et incompétents, 2 français sur 3 avaient de sérieux doutes quant à la compétence de leur management. Le taux le plus bas des dix pays concerné par l'étude. Autre notion évoquée, l'autorité, qui faisait gravement défaut. Et contre toute attente l'autorité était reconnue, non comme un défaut mais comme une qualité, et rendait même les managers plus sympathiques.
 

1 employé sur 3 ne connait pas sa plus-value

Vous me direz, et à juste titre, que l'eau a coulé sous les ponts depuis 10 ans et que le sauveur bienveillant est arrivé. Certes, l'entreprise s'est libérée, et les collaborateurs ont été généralement plus responsabilisés et le travail participatif a gagné les esprits. Mais le gouffre hiérarchique est toujours grand. Selon une étude récente 86% des managers se disent très engagés, mais 59% des collaborateurs partagent ce sentiment. Pire, près d'un tiers des sondés ne voient pas quelle est leur apport dans la réussite de l'entreprise. Pour résumer, sur les 6 de la compta, il y en à 2 qui ne trouve aucune plus-value dans ce qu'il font. Preuve sans doute que les chantres de cette nouvelle bienveillance n'ont pas encore atteint toute les entreprises française. Logiquement, les TPE et les PME sont plus enclines à ce nouveau type de management. Les tailles souvent "familiales" de ces structures s'y prêtent sans doute mieux que dans celles du CAC 40.  
 

L'histoire, un éternel recommencement

La disposition d'esprit inclinant à la compréhension, à l'indulgence envers autrui, est donc cette nouvelle marotte managériale. Née dans la Silicon Valley chez les Apple, Google et autres, est-ce l'idéal de demain dans les relations hiérarchiques en entreprise ? Difficile à dire sans recul nécessaire, d'autant qu'entre le dire et le faire, il y a un cap. Il ne s'agit parfois que d'une simple posture tant les us et les coutumes ont la vie dure dans l'entreprise. C'est une éducation à faire, ou a refaire, car le manager bienveillant est loin d'être une idée neuve : 600 ans avant Jésus Christ, Sun Tzu parlait déjà de bienveillance dans la gestion des troupes pour gagner une guerre. Et là, le raccourci, qui reste un raccourci, est facile entre guerre de territoire et guerre économique. La bienveillance permet de convaincre. De soustraire les craintes, d'ajouter un avenir, et de multiplier les euros. Ce n'est pas un scandale. Juste de la manipulation. Mais si tout le monde s'y retrouve...
 

 

Cet article vous a intéressé, merci de le diffuser autour de vous et de le recommander avec un Google +1 et de le partager sur Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :
Facebook :
Emploi 2.0
Scoopit : Emploi 2.0

et suivez mon activité sur : @emarketer_31, et Linkedin,

 

 

 

 

 

 
Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Actualités Divers
commenter cet article
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 18:58

Vendredi dernier France 2, dans son émission Mille et une vie présenté par Sophie Davant, accueillait Margaux Gilquin pour son livre "Le dernier Salaire" et son expérience de demandeur d'emploi de plus de 50 ans.

Cette émission recevait aussi Christel De Foucault (que j'ai déjà présentée pour son livre : "Déjouez les pièges des recruteurs") et d'autres invités à découvrir.

 

Le dernier salaire de Margaux Gilquin

Ne vous y trompez pas derrière ses airs de bon enfant Margaux est une battante avec un mental à toute épreuve c'est ce que nous devons retenir. Parmi ses qualités Christel De Foucault nous confie qu'elle essaie tout, qu'elle teste tout sans a priori, et qu'elle sait se remettre en question, c'est pour moi l'une des clés de la réussite.

Je vous donne le lien pour découvrir l'émission en TVreplay : Margaux Gilquin, sa bataille pour l'emploi des seniors.

Margaux Gilquin, emploi des seniors

 

Innovez dans votre recherche d'emploi

"On ne recherche plus un emploi comme il y a 15 ou 20 ans " constate Christel De Foucault. Entre les réseaux sociaux, les nouvelles technologies et l'état du marché de l'emploi il faut faire feu de tout bois pour se rendre visible et attirer l'attention d'une entreprise avec les bons outils.

On sait aussi qu'en tant que senior c'est le réseau professionnel et le marché caché de l'emploi qui nous est favorable. Alors mettez vous au travail pour développer votre réseau professionnel et rencontrer de nouvelles personnes.

L'émission nous présente des initiatives intéressantes et notamment COJOB, toute jeune entreprise qui propose à des groupes de chercheurs d'emploi de travailler ensemble à leur recherche et qui propose aussi du bénévolat auprès des associations, start-up et petites entreprises. Cette initiative en test à Paris porte ses fruits avec des résultats excellents d'embauche. Renseignez-vous et montez une promo dans votre ville.

Si vous ne savez pas faire ou comment vous y prendre, ça ne fait rien cherchez des endroits ou partager, échanger pour développer votre réseau.

 

Il n'y a pas de fatalité pour l'emploi des seniors, personnes ne dit que ce sera facile, mais le seul moyen d'y arriver est de vous mobiliser dans une attitude proactive. Comme le dit ce vlog : "devenez ACTEUR de votre vie professionnel".

C'est la morale de la fable "Le chartier embourbé" de notre cher La Fontaine :

"aide-toi, le ciel t'aidera!"

 

Cet article vous a intéressé, merci de le diffuser autour de vous et de le recommander avec un Google +1 et de le partager sur Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :
Facebook : Emploi 2.0
Scoopit : Emploi 2.0

et suivez mon activité sur : @emarketer_31, et Linkedin,

 

 

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Actualités
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 08:32
L'académie pour devenir Freelance en trois mois.

L'académie pour devenir Freelance en trois mois.

Vous avez de l'expérience dans votre métier et vous souhaitez devenir Freelance ou consultant indépendant, l'Académie du Freelance est faite pour vous former en 3 mois à :

  • trouver des missions,
  • gérer vos clients,
  • développer votre réseau professionnel,
  • communiquer sur votre marque personnelle.

Le monde du travail évolue, il est peut-être temps de réagir pour vous :

Chiffre freelance et travail

Chiffre freelance et travail

L'Académie pour devenir Freelance :

L'Académie du Freelance est créée par la société de portage toulousaine 2i PORTAGE en association avec la CCI de Montauban, Pôle Emploi. Elle est le résultat d'un constat simple autour du monde du travail : de nombreux professionnels souhaitent se lancer en indépendant mais ne savent pas trop comment s'y prendre.

L'objectif de l'Académie du Freelance vous donnera en 12 semaines une vrai posture de consultant indépendant. C'est une initiative unique en France !

En incubation depuis plusieurs mois, l'académie voit le jour avec la promo #0, qui débutera le 12 décembre 2016.

 

Qui peut postuler à l'Académie du Freelance :

Pour cette promo#0 vous êtes demandeur d'emploi et vous avez le projet de devenir Freelance avec une âme d'entrepreneur. Votre domaine professionnel fait partie du service et de la prestation intellectuelle auprès d'entreprise, quel que soit le secteur d'activité : informatique, graphisme, communication, marketing, rh, coach, management, traduction, ...

Il y a 12 places pour la première promo, n'hésitez plus : POSTULEZ !

Rassurez-vous car la promo#1 est déjà en préparation et sera ouverte très prochainement à tous (demandeurs d'emploi et autres). Renseignez-vous auprès de 2i PORTAGE.

 

Une formation qualitative faite par des consultants freelance :

Les intervenants formateurs sont tous des professionnels consultants indépendants expérimentés et ont pour objectif d'accompagner et de coacher les stagiaires pour les amener à cette fameuse autonomie professionnelle.

Il faut noter que chaque stagiaire aura un consultant professionnel parrain pour bénéficier d'un mentorat et d'une ouverture dans les réseaux professionnels.

C'est une chance de pouvoir (en très peu de temps) acquérir les bases et tous les fondamentaux pour devenir un freelance efficace. Quelques éléments qui seront abordés dans cette formation :

  • un bilan professionnel,
  • une cartographie de vos clients,
  • un business plan,
  • les statuts juridiques du freelance,
  • une boîte à outils,
  • communiquer : site web, médias sociaux,
  • certification TOSA digital,
  • ...

Cette initiative est exceptionnelle car elle est la première en France mais aussi parce qu'elle rapproche institutionnelles et entreprises privée dans une action de formation sans précédent. Ne ratez pas cette occasion, et partagez cette information avec votre entourage et toutes les personnes intéressées par le sujet.

 

Cet article vous a intéressé, merci de le diffuser autour de vous et de le recommander avec un Google +1 et de le partager sur Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :
Facebook : Emploi 2.0
Scoopit : Emploi 2.0

et suivez mon activité sur : @emarketer_31, et Linkedin,

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Actualités
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 11:07
JobsTIC Meetup : développeur jeux vidéo

JobsTIC Meetup : développeur jeux vidéo

Pour cette rentrée 2016 notre rencontre sur les métiers du numérique : JobsTIC Meetup rime avec l’événement phare du numérique en Midi-Pyrénées La Mêlée Numérique.

Nous vous invitons le vendredi 30 septembre 2016 à La Cantine ( 27 rue d'Aubuisson - Toulouse) pour un JobsTIC Meetup : "Vis mes métiers des Jeux Vidéos", entré libre, seule contrainte pour les places inscrivez-vous : ici.

 

 

Vis mes métiers des jeux vidéo :

Le monde professionnel de la création des jeux vidéo motive plus d’un graphiste et plus d’un développeur. Mais à part Ubisoft ou nom de leader sur le marché des jeux vidéos, nos professionnels en quête d’univers ludiques se retrouvent dans une impasse.

Il existe pourtant des sociétés et des applications du jeu vidéo très mal connus par un public en recherche d’emploi ou de formation tel que les serious game ou le jeux vidéo et la mise en situation a fait évoluer le recrutement.

Ce JobsTIC Meetup a pour objectif de vous faire découvrir une dizaine de professionnels des jeux vidéos pour vous faire rentrer dans leur univers et découvrir leur quotidien. Vous pourrez ainsi identifier autant de sociétés ou de secteur d'activité qui utilisent à des fins professionnelles les jeux vidéo.

Voici la liste des intervenants, un plateau de qualité et riche en enseignement pour qui s’intéresse à cette activité :

  • André LAFENETRE Directeur Associé Sté FALCCOM
  • Carole CIMAROSTI Directeur Associé Sté FALCCOM
  • Yannick ELAHEE secrétaire et Développeur Toulouse Game Dev (TGD)
  • Francois PROVANSAL Développeur de jeux vidéo en Flash et HTML5 Lotus Game
  • Jeff SEBRECHTS Gérant associé NUMIX
  • Florian BELLAZOUZ Concepteur de jeux Sté Bellazouz
  • Catherine LELARDEUX Présidente du Conseil scientifique du Serious Game Research Network INU Champollion (à confirmer)
  • Pierre LAGARRIGUE Directeur du Serious Game Research Network INU Champollion (à confirmer)

 

Les JobsTIC Meetup de La Mêlée :

Un format d'événement qui a trouvé son public (+ de 100 personnes à chaque manifestation) et son rythme, les JobsTIC Meetup de La Mêlée sont organisés par la Commission Emploi Formation et Enseignement dont je suis un des co-animateurs.

Plusieurs fois dans l’année une catégorie de métiers du numérique est choisie et nous invitons une dizaine de professionnels à parler de leur métier et de leur parcours avec passion pendant quelques minutes.

Suite à ces présentations, nous nous retrouvons dans l’espace bar de La Cantine pour échanger et se rencontrer autour d’un apéro convivial. Ces JobsTIC Meetup drainent des offres d’emploi ciblées sur les métiers vedettes de la soirée et les recruteurs sont dans la salle, la balle est dans votre camp !

Nous voulons des rencontres entre professionnels qui aboutissent à des recrutements plus dynamiques et plus vivants que les longues file d’attente des salon de l’emploi devant les sempiternelles même société de l’aéronautique toulousaine.

Si vous vous sentez intéressé par notre commission et nos actions sur Midi-Pyrénées, prenez contact avec La Mêlée.

 

Cet article vous a intéressé, merci de le diffuser autour de vous et de le recommander avec un Google +1 et de le partager sur Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :
Facebook : Emploi 2.0
Scoopit : Emploi 2.0

et suivez mon activité sur : @emarketer_31, et Linkedin,

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Actualités
commenter cet article
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 16:30
Un nouveau livre référence pour sa recherche d'emploi.

Un nouveau livre référence pour sa recherche d'emploi.

Je viens de terminer le livre de Christel de Foucault : « Déjouez les pièges des recruteurs » et je vous invite ardemment à le découvrir, pour améliorer vos techniques de recherche d’emploi bien sûr, mais surtout pour vous sentir mieux dans votre peau de candidat.

 

A la différence de la pléthore de livres traitant de la recherche d’emploi, Christel de Foucault nous fait vivre les étapes du recrutement dans la tête du recruteur. Une position idéale pour comprendre les arcanes du recrutement et mieux se positionner : de la rédaction de votre CV et de vos lettres de motivation, jusqu’à l’entretien et la réception du contrat de travail. C’est ce positionnement que je trouve génial, car il décentre le lecteur de ses problèmes de recherche d’emploi et le déculpabilise. Le « jeu » consiste à endosser le rôle du « parfait candidat ».

 

J’ai contacté Cristel de Foucault pour qu’elle nous parle de son livre et elle a très gentiment accepté de répondre à quelques questions.

Christel de Foucault

Christel de Foucault

Emploi 2.0 : Christel de Foucault, comment vous est venue l’idée d’écrire ce livre ?

 

C. de Foucault : A force d’accompagner des candidats déstabilisés par tout ce qu’ils avaient à affronter pendant leur recherche d’emploi, je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de leur expliquer pourquoi cela leur était demandé. Je trouve que l’on accepte mieux ce que l’on comprend. Le fait d’avoir fait partie de ces recruteurs et d’en avoir côtoyé beaucoup m’a donné l’envie de les faire découvrir à ceux qui doivent les affronter afin qu’ils puissent être mieux armés pour s’en faire des alliés.

 

Emploi 2.0 : Vous partez du principe que les recruteurs n’ont pas de scrupules et que le candidat ne doit pas en avoir non plus et il doit se fondre dans le rôle qu’on veut lui faire jouer. N’est-ce pas un jeu dangereux pour le candidat qui joue son va-tout ?

 

C. de Foucault : Si l’on part du principe que la recherche d’emploi est un jeu, on peut affirmer que les recruteurs « jouent » avec les candidats. Au tour des candidats de s’amuser un peu aussi avec les recruteurs ! Il n’y a pas de danger pour un candidat à endosser le rôle que le recruteur attend de lui dans la mesure où cela ne dure que le temps du recrutement. Par contre, ce que le candidat ne doit pas perdre de vue c’est que le poste pour lequel il « joue » doit bien lui correspondre. Même s’il « joue », il ne doit pas pour autant mentir au recruteur.

 

Emploi 2.0 : J’aime aussi le côté très pragmatique de vos conseils. Il ne faut rien laisser au hasard : la tenue, la coiffure, les souliers, le parfum,… tout y passe. Tout doit être prévu : repérage des lieus, prévisions météo… le candidat doit être prêt à toute éventualité ?

 

C. de Foucault : Oui, tout peut arriver avant mais surtout pendant un entretien. L’avantage pour un candidat de bien préparer la rencontre en amont est de pouvoir ensuite se concentrer sur l’essentiel : le discours, les réalisations et les compétences sans être pollué par des questions matérielles. Il est déjà suffisamment stressant de passer un entretien pour ne pas avoir en plus à perdre son énergie à cause de détails insignifiants.

 

Emploi 2.0 : Vous n’hésitez pas non plus à parler de discrimination par l’âge ou le sexe, est-ce une réalité caché du recrutement ?

 

C. de Foucault : La discrimination existe tout simplement parce que les recruteurs sont des êtres humains et que c’est le propre de l’homme de rejeter par réflexe celui qui ne lui ressemble pas. Par ailleurs, il est tellement difficile d’évaluer quelqu’un professionnellement en si peu de temps que le recruteur est obligé de faire appel à d’autres critères. Heureusement, ces pratiques sont de plus en plus souvent dénoncées ce qui pousse les recruteurs à s’intéresser avant tout aux compétences.

 

Emploi 2.0 : On a tous subi les fameuses questions pièges des recruteurs. Vous énoncez une méthode très simple et infaillible pour se tirer de toutes les situations. Pouvez-vous nous en dire deux mots ?

 

C. de Foucault : Le principe est de surtout ne pas apprendre par cœur des réponses toutes faites « qui sonnent bien » car en situation de stress le risque est de tout oublier. Ce que je préconise est de répondre à la question du recruteur de façon naturelle sans perdre d’énergie à tenter de trouver ce qui serait le mieux perçu par le recruteur. L’idée est de ne surtout pas s’arrêter là. Il est important ensuite de développer ce que l’on vient de dire en rajoutant les arguments nécessaires pour rendre la réponse positive et professionnelle.

 

Emploi 2.0 : Nous avons une référence commune pour le faire fonctionner le réseau c’est Hervé Bommelear, pouvez-vous évoquer l’importance du réseau pour un candidat.

 

C. de Foucault : Le réseau est essentiel dans la recherche d’emploi car comme le souligne Hervé Bommelear, 80 % des postes sont pourvus grâce au réseau. Les candidats qui se cantonnent uniquement à la réponse aux annonces limitent grandement leurs chances puisque 80 % du marché de l’emploi leur échappe et qu’ils se retrouvent perdus dans la masse anonyme de tous ceux qui y répondent. Par ailleurs, le réseau permet d’ouvrir des portes aux profils atypiques ou aux personnes qui veulent changer de métier car ceux-là sont rarement sélectionnés à partir des annonces.

 

Emploi 2.0 : Souhaitez-vous ajouter quelques choses pour nos lecteurs ?

 

C. de Foucault : Je leur conseillerais de ne surtout pas se décourager s’ils n’obtiennent pas d’entretiens ou s’ils les ratent. Cela ne veut pas dire qu’ils sont de mauvais professionnels mais tout simplement qu’ils ne connaissent pas encore toutes les règles du grand jeu de la recherche d’un job ou qu’ils ne se sont pas suffisamment entrainés. Je les pousserais à aller au bout de leurs démarches, de tout tenter sans se mettre de freins afin de n’avoir aucun regret. Je leur dirais aussi de toujours garder espoir car la roue tourne et qu’il y a aussi dans la recherche d’emploi de jolies histoires et de belles rencontres.

 

Emploi 2.0 : Je retiens tout particulièrement : « tout tenter sans se mettre de frein ! » une excellente devise dès que l’on se met en quête d’un nouvel emploi.

 

Merci beaucoup à Christel de Foucault d’avoir passer un peu de temps avec nous, vous pouvez lui poser vos questions directement en commentaire à la fin de cet article, elle vous répondra en commentaire sur le blog.

 

Ce livre va vous permettre d’affiner vos stratégies de recherche d’emploi et vos postures de candidat. J’encourage aussi les conseillers emploi et les professionnels qui accompagnent les personnes en recherche d’emploi à le découvrir.

Dans un marché de l’emploi de plus en plus tendu, avec des institutions d’accompagnement à l’emploi qui s’épuisent et des candidats au bout du rouleau, en ce printemps 2016 ce livre va vous donner un regain d'énergie et booster votre recherche d’emploi.

S’il n’est pas encore arrivé dans votre librairie (ou déjà en rupture de stock J ) je vous conseille de le commander ici.

"Déjouez les pièges des recruteurs" C. de Foucault - Editions Eyrolles

"Déjouez les pièges des recruteurs" C. de Foucault - Editions Eyrolles

 

Cet article vous a intéressé, merci de le diffuser autour de vous et de le recommander avec un Google +1 et de le partager sur Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :
Facebook : Emploi 2.0
Scoopit : Emploi 2.0

et suivez mon activité sur : @emarketer_31, et Linkedin,

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Actualités
commenter cet article
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 08:30
Rotary-Job 18 février 2016 à Tournefeuille.

Rotary-Job 18 février 2016 à Tournefeuille.

J'ai rencontré Laurie Puisset dans un de mes ateliers sur l'Esprit Réseau et les réseaux sociaux professionnels. Je la retrouve aujourd'hui avec une actualité riche puisqu'elle a créé avec le tout récent Rotary Club de Tournefeuille une journée de rencontres entre professionnels et entreprises : le Rotary-Job.

Le Rotary Club de Tournefeuille

Le Rotary Club de Tournefeuille est un club jeune, créé en juin 2014. Organisation à but non lucratif, elle a pour mission de soutenir à la fois des actions locales, nationales et internationales, apportant leur concours à l'amélioration de la santé, de l'éducation et de la vie en général aux plus démunis.

Parmi leurs actions notons : l'aide aux sinistrés de Tournefeuille lors des inondations de juin 2014, l'accompagnement d'un collégien atteint d'une maladie rare "les enfants de la lune" pour trouver un collège qu'il a fallu équiper pour qu'il puisse suivre sa scolarité sans difficulté, la collecte de sang, les actions de la banque alimentaire, la lutte contre différentes maladies par la récolte de fonds (Alzheimer, Polio, Cancer...), l'éducation (soutien de l'école de la 2ème chance lors de la dictée nationale du Rotary).

L'esprit du Rotary-Job

Le format classique des "salons de l'emploi" est révolu et ce Rotary-Job souhaite mettre l'accent sur la : "rencontre entre professionnelle" souvent au coeur d'une embauche. Préparez-vous alors à une journée de rencontre où on prend le temps de se découvrir, et ce dans une ambiance de convivialité. La baseline du Rotary-Job vient confirmer cet objectif :

"Ce n'est pas un salon, c'est le début d'une rencontre".

Pour éviter les files d'attente et optimiser le temps de chacun, les rencontres se font par rendez-vous, réservez vos créneaux dès maintenant.

Programme de la journée du 18 février :

Le programme des conférences

  • Développer ses réseaux : les outils (11h30-12h15) -  Viadeo, LinkedIn, Club Entreprise, Pôle Compétences...
  • Aborder sa transition professionnelle : témoignages (14h15-15h15) - Pour ceux qui veulent comprendre leur recherche d'emploi longue durée...
  • Plénière : clôture du Rotary Job (17h-17h15)

 

Thèmes des tables-rondes : 

  • Connaissance de l'entreprise : les droits et les devoirs d'un salarié et d'un patron (10h30-11h15) - Mieux comprendre les contraintes de son manager ou collaborateur, c'est mieux se comporter en entreprise
  • L'esprit réseaux : rencontre et échange d'information - les 6 degrés de séparation (12h30-14h) - Echange de business, de contact... 
  • De l'idée au projet : Le portage salarial, une solution alternative à la création d'entreprise ? (15h30-16h45) - Susciter l'envie de créer son propre travail

 

C'est une première et j'aurai vraiment souhaité participer à la table ronde sur l'esprit réseau, c'est un sujet sur lequel je suis intarissable et qui est fondamental dans nos vies professionnelles. Merci Laurie pour tout ces éléments, je réserve ma participation pour 2017 :)

 

 

Cet article vous a intéressé, merci de le diffuser autour de vous et de le recommander avec un Google +1 et de le partager sur Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :
Facebook : Emploi 2.0
Scoopit : Emploi 2.0

et suivez mon activité sur : @emarketer_31, et Linkedin,

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Actualités
commenter cet article
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 08:30
Formation Community Manager à Toulouse

Formation Community Manager à Toulouse

On me pose régulièrement la question : "Connaissez-vous une formation complète et courte pour devenir Community Manager?" jusqu'à présent je n'avais pas de réponse. En effet la plupart des formations de webmarketing, de community manager ou de chef de projet digital se déroulent sur un ou deux ans et sont de niveau Master.

Si vous me posez à nouveau la question aujourd'hui je vous enverrai directement vers cette nouvelle formation de Community Manager créée par l'IFOCOP qui se déroule en 4 mois de cours suivi de 4 mois de stage en entreprise, son directeur M. Franck Bouche me l'a présenté ce matin.

 

Une formation de Community Manager rare en France :

Cette formation est organisé par l'IFOCOP dans plusieurs de ses centres parisiens et nous avons depuis peu une antenne IFOCOP qui s'est créée à Toulouse.

Les toulousains auront donc la chance d'avoir cette formation de Community Manager certifiante de Niveau II pour se former complètement aux techniques du webmarketing et à l'utilisation professionnelle des différents médias sociaux existants.

La première session de formation au Community Management se tiendra à l'IFOCOP à Balma à partir de mars 2016, et une deuxième session lui succèdera dès juin 2016.

Détail de la formation et dossier d'inscription ici.

 

Une formation de Community Manager pour qui :

Pour toute personne ayant un profil marketing ou communication et qui souhaite monter en compétences dans le domaine du web et du digital pour augmenter son employabilité.

Aujourd'hui les métiers de la communication et du marketing ne peuvent plus faire l'impasse sur l'existence et l'utilisation des canaux digitaux.

Mais aussi pour toute personne de niveau bac +1/2 ou plus, ou autodidacte ou pouvant valider des acquis ayant déjà une expérience professionnelle et montrant une réelle motivation pour son projet de formation.

L'équipe de l'IFOCOP est là pour construire et vous accompagner dans votre projet de formation professionnelle continue.

 

Une formation de Community Manager certifiée :

SI vous êtes chômeur ou en CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle) le financement de cette formation pourra être pris en charge.

Cette formation de Community Manager est certifiée de Niveau II par l'état enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Vous pouvez donc l'utiliser dans le cadre de votre CFP (Congé de Formation Professionnelle).

 

J'ai vu en détail le programme de cette formation avec le responsable pédagogique et je pense que c'est un choix de formation en Community Management de qualité avec des projets pratiques et concrets (création de sites et de blogs). Adossé à cette formation, 4 mois de stage en entreprise est le moyen le plus sûr de valider une bonne expérience du métier de community manager.

Vous êtes intéressé vous pouvez contactez M. Franck Bouche (06 42 12 72 15) responsable de l'IFOCOP à Toulouse directement de la part du blog Emploi 2.0.

 

 

Cet article vous a intéressé, merci de le diffuser autour de vous et de le recommander avec un Google +1 et de le partager sur Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :
Facebook : Emploi 2.0
Scoopit : Emploi 2.0

et suivez mon activité sur : @emarketer_31, et Linkedin,

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Actualités
commenter cet article
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 13:52
Jobteaser.com

La multiplicité des sites proposant des aides diverses à l’insertion des jeunes dans le monde du travail ne cesse de croître. La plupart de ces sites proposent des informations et formats de recherches standards (barres de recherches de stages ou autre, où, quel domaine). En effet, la majorité de ces sites offrent des chartes graphiques aux formats modernes et styles actuels. Cependant, on a souvent été déçu par le manque de contenus concrets concernant les offres de stages parfois introuvables ou inexistantes.

JobTeaser s’éloigne catégoriquement de ce type de site prometteur et sans résultats. En effet, il est un outil complet de recherche d’emploi, de stage, ou encore de participation à des concours de recrutements.

Recherche d'emploi et de stage efficace.

Recherche d'emploi et de stage efficace.

A propos de jobTeaser :

JobTeaser.com est une plateforme interactive qui allie orientation professionnelle, recherche de stage et premier emploi. Sur le site, les étudiants et jeunes diplômés peuvent s’orienter grâce aux espaces entreprises et aux vidéos métiers, interagir en direct avec les recruteurs et les collaborateurs grâce aux chats live et postuler à plus de 10 000 offres de stage, emploi, alternance et VIE (Volontariat Internationale en Entreprise).

Crée en 2009 par Adrien Ledoux et Nicolas Lombard. Les deux fondateurs ont mis en pratique leur première idée : une plateforme permet au étudiants et jeunes diplômés de trouver le job et l’entreprise qui leur correspondant vraiment ; une plateforme sur laquelle chaque entreprise peut présenter en vidéo son activité, ses métier, son cadre de travail et ses perspectives d’évolution.

Si vous êtes étudiant ou jeune diplômé, c’est un site que vous ne pourrez pas manquer!

 

3 axes clés :

1. S'ORIENTER grâce à la présentation des entreprises et de leurs métiers en vidéo :

Chaque entreprise sur JobTeaser.com possède son espace pour se présenter de façon dynamique aux étudiants via des témoignages vidéo de ses collaborateurs. Ainsi, les étudiants peuvent bénéficier d’une vision plus complète du métier et de l’intérieur de l’entreprise.

Vidéos de présentation des métiers, avec fiche descriptive.

Vidéos de présentation des métiers, avec fiche descriptive.

2.INTERAGIR EN DIRECT avec les recruteurs et les collaborateurs grâce aux chats live :

Acquérir une vision concrète du monde de l'entreprise et des métiers, c'est essentiel. Pouvoir poser des questions directement aux recruteurs de son secteur, c'est encore mieux! Grâce à des outils de chats texte et vidéo entre candidats et recruteurs.

Evènements à venir avec programme des chats vidéo.

Evènements à venir avec programme des chats vidéo.

3. POSTULER à des offres de stage, emploi, alternance et VIE :

Ne se contentant pas de proposer un volume important d'offres de stage et 1er emploi, JobTeaser.com innove à travers une contextualisation de ses offres.

 

Ainsi avec JobTeaser.com vous pouvez :

Vous tenir au courant de l’actualité recrutement des entreprises en avant-première.

Vous recevrez les offres de stage ou d’emploi et les événements correspondent à votre profil automatiquement par email après une première inscription.

Echanger en live avec les recruteurs.

Bénéficier de sessions de coaching exclusives (CV, Lettre de motivation) via Training Room.

 

Quelques chiffres clés JobTeaser :

  • 500 000 visites mensuelles
  • 200 000 inscrits
  • 1200 métiers présentés en vidéo
  • 4 millions de visites
  • 140 entreprises partenaires (dont la moitié du CAC 40)
  • 80 écoles partenaires dont 40 déjà utilisant son outil Career Center
  • Plus de 10000 offres d’emplois et de stages

 

«Notre mission a toujours été de faciliter et réinventer l'insertion professionnelle des étudiants et jeunes diplômés.»

Adrien Ledoux, co-fondateur de JobTeaser.com

 

Article réalisé par XiangXIang Liu et Sandra Darrieumerlou (étudiantes master stratégie digitale - ISEG Toulouse).

 

Cet article vous a intéressé, merci de le recommander avec un Google +1 et de le partager sur Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :
Facebook : Emploi 2.0
Scoopit : Emploi 2.0

et suivez mon activité sur : @emarketer_31, et Linkedin,

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Job board Actualités
commenter cet article
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 17:21
JobsFAIR : "Vis ma vie de chef de projet"

Les forums pour l'emploi n'ont plus le vent en poupe de la part des entreprises qui recrutent comme de la part des candidats. La commission emploi, formation et éducation de La Mêlée à Toulouse réinvente se format et propose des soirées dédiées par métier sous la forme : "Vis ma vie de...".

La première édition autour de "Vis ma vie de développeur" a remportée en mars dernier un vif succès avec une centaine de participants.

Nous vous invitons à la deuxième édition le :

12 juin 2014 à 18h
à La Cantine, 27 rue d'Aubuisson - Toulouse

pour un JobsFair Vis ma vie de Chef de Projet.

 

Le programme des JobsFair :

 A La Cantine lieu emblématique des usages des TIC à Toulouse, la soirée se passe en deux temps.

Dans un premier temps, vous assisterez à des interventions pour découvrir le métier par des professionnels ainsi que les différentes formations et/ou certification pour y accéder..

Ensuite le public échange autour d'un moment de convivialité au bar où candidats, professionnels, entreprises et recruteurs poursuivent par des échanges plus personnels.

 

Panorama du métier de Chef de Projet :

Le métier de Chef de Projet sera présenté de façon large englobant plusieurs de ses fonctions :

  • Chef de projet informatique,
  • Chef de projet industriel,
  • Chef de projet web,
  • Chef de projet communication.

Il existe différents profils et niveaux de chefs de projets mais dans tous les cas, son impact est majeur pour la réussite du projet.

 

Les intervenants du 12 juin :

  • Gilbert MOISIO, Chef de projet réseau sécurité, NextiraOne
  • Priscilla DEEGAN,Chef de projet anglo-saxon
  • Olivier FERRERO, Consultant SIet Directeur Projet, Organyse
  • Stéphane DORE, Référent client, Désirade
  • David MENDOUZE, KUBERNETIS online
  • Benjamin CABANNE, Chef de projet Agile, Orange
  • Nicolas MINVIELLE, Chef de projet, SQLI
  • Sébastien NOUCHI, Ingénieur système transverse projet aéronautique, Safran Engineering Services

Quels sont les processus de recrutement internes et externes ?Quelles qualités et compétences sont attendues par les recruteurs ?

  • Thierry RANC, Directeur de projet, DEVOTEAM
  • Sophie GIRAULT, RH, Cap Gemini

Les formations en management de projet :

  • Sabine Canceill, Responsable Section-Filière: Pôle– Institut Limayrac

L’importance des certifications internationales dans le métier de Chef de projet

Un chef de projet se doit d’être qualifié et certifié. PMP, IPMA/Smap, IPMA/AFITEP, ITIL foundation V3, des certifications reconnues dans le monde entier.

  • Matthijs van Waveren, CompilaFlows

 

Une soirée qui s'annonce riche pour tout ceux et celles qui rêvent de faire ce métier, qui sont actuellement en formation ou qui viendront échanger leurs expériences.

Les places sont comptées n'oubliez pas de vous inscrire à l'évènement sur le site de La Cantine ( c'est gratuit !).

 

 

J'y serai, n'hésitez pas à venir me voir.

La Cantine, 27 rue d'Aubuisson - Toulouse

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Actualités
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 07:30

Jobs'TIC forum des métiers du numérique

Jobs'TIC : le forum des métiers du numérique version 4.0 vous attends les 10 et 11 octobre prochain à La Cantine et l'ENSEEITH de Toulouse pour deux journées d'échanges et de contacts autour de l'emploi et de la formation dans les métiers du numérique. Conférences, débats, tables rondes, bar-camp, mini-formation,... pour s'informer et se former dans un monde professionnel en perpétuel mouvement.

Je vous présente ici cet évènement de la région toulousaine en tant qu'animateur de la commission emploi et formation de l'association la Mêlée.

 

 

8 conférences et tables rondes d'experts :

Tous les détails du programme et les inscriptions (gratuites!) sont sur www.jobstic.com .

 

Numérique, emploi et formation : (R)évolution et perspectives :

Un panorama de l’impact du numérique sur l’emploi et la formation dressé par les principaux acteurs du domaine (Pôle Emploi, Apec, Syntec Numérique, Fafiec...)
 

 

Les métiers et les défis de l'embarqué :

Les logiciels embarqués font partie de notre quotidien. Ils constituent le cœur technologique des systèmes numériques de demain et jouent un rôle déterminant dans l'innovation industrielle. Expert et professionnels du secteur (Aerospace Valley, Continental, CSSI).

 

Les métiers du web :
Table ronde pour découvrir les métiers du web, leurs évolutions et le besoin des entreprises dans ce domaine. (Systonic, IGS, Sopra Group, Céline françois)
 

 

Le numérique : nouveau défi de l'enseignement !

De même que la pédagogie fut créée avec l’écriture ; de même qu’elle se transforma avec l’imprimerie, à la Renaissance ; de même la pédagogie doit évoluer avec l’apport des nouvelles technologies. Une table ronde pour appréhender l'essor de l'E-learning.

 

Innovez : passez en mode télétravail ! 

Pourquoi le télétravail ne se développe pas plus ? Quelles sont les contraintes et les freins au développement du télétravail ? Ariège Expansion, Berger Levrault, Steria, Citica pour vous répondre.

 

La formation continue aux métiers du numérique :

Se former aux métiers du numérique dans l’entreprise est un vrai défi. La question de la formation continu aux techniques et bonnes pratiques du web est une urgence.Comment faire?

(HTSocial, Learn Factory)

 

Manager Numericus :

Le rôle du manager évolue pris entre l’efficacité technologique des outils, la nécessité d’un management efficace et la motivation des équipes.

 

Survivre dans le développement : quels langages ?

Quelle évolution et quel parcours pour évoluer et se maintenir pour des développeurs, témoignage et parcours d'un ingénieur ENSEEIHTdevenu chef d'entreprise.

 

 

Profitez de 8 mini-formation : les Quick-learning,

Un format cours avec un spécialiste pour un échange d'expérience ou une "mini-formation" de 1h30 autour. Directement issu des Jeudi de la Formation organisé par Catherine Epstein de la commission Emploi et Formation, les Quick-learning vous proposent :

- Veille sur internet (intervenant Corine Verdier)

- Viadeo - Linkedin : Tisser sa toile pro ! (intervenant Bernard Martinez )

- Photoshop retouche photo (intervenant Céline Robert)

- Présentation minute (intervenant Catherine Epstein)

- Métier consultant (intervenant Laure Durand)

- Impact comportemental dans le recrutement (intervenant Patrick Mathieu)

- Les questions à se poser avant de créer son entreprise ( intervenant David Drapeau)

- Financement de la formation (intervenant Lydia Di Sangro)

 

Planing et détail sur le site www.jobstic.com

 

 

Nous vous attendons pour profiter au maximum avec vous de ces deux journées JobsTIC les 10 et 11 octobre 2013 à La Cantine et l'ENSEEITH (23 rue d'Aubuisson-Toulouse) qui se termineront le vendredi après-midi par un Bar-camp SFR : Ascension Digital, le numérique pour renforcer le lien social.

 

 

 

Cet article vous a intéressé, merci de le recommander avec un Google +1 et de le partager sur Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin.

Pour suivre nos prochains articles inscrivez-vous à la Newsletter et au flux RSS.


En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :

- Facebook : Emploi 2.0 

- Scoopit : Emploi 2.0


et suivez mon activité sur :

- Twitter : @emarketer_31

- Scoopit : Best of des médias sociaux, Best of du Webmarketing, Best of  Ecommerce,

 - Viadeo et Linkedin,

 

Repost 0
Publié par Bernard Martinez - dans Actualités
commenter cet article

Devenez Fan d'Emploi2.0