Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 20:51

personal branding

En tant que membre de la commission Emploi et Formation de l'association La Mêlée à Toulouse, j'ai animé jeudi dernier une matinée des jeudis de la formation sur le thème du Personal Branding. L'objectif de ces jeudis matins est d'échanger expériences et pratiques entre professionnels. J'en profite pour vous présenter ici une partie de mon intervention autour de la définition du Personal Branding et de l'émergence de votre marque personnelle.

 

 

Personal Branding et Marque Personnelle :

En 2006 le Times choisissait une personnalité un peu particulière, c'était : Vous ! En effet avec le web 2.0, participatif par essence, vous êtes au coeur du système. Articles, commentaires, photos, profils sociaux, avis commerciaux, blogs, groupes ou hubs... sont autant de traces numériques qui alimentent votre marque personnelle.

Le Personal Branding ( ou marque personnelle ) c'est la prise de conscience que l'on peut gérer son image en communiquant sur les nouveaux médias. C'est la capacité à créer choisir et maîtriser votre identité numérique  pour promouvoir votre image professionnelle. Comme j'ai eu déjà l'occasion de vous le dire ici : devenez ACTEUR de votre vie professionnelle.

Il est nécessaire avant de se lancer d'agir avec méthodes. Il faut tout d'abord se pencher sur vos valeurs, vos atouts professionnels, les éléments différenciants de votre marque personnelle. C'est une étape difficile, et complexe. Il s'agit de se définir sans se sur-estimer mais aussi sans se sous-estimer.

 

Personal Branding : à la recherche de sa marque personnelle

Avant de vous lancer dans votre communication professionnelle sur le net posez vous ces 3 questions fondamentales :

  •  Qui êtes-vous ? 
  • Qu’est-ce que vous voulez que les autres sachent de vous, et pourquoi ? 
  • Qu’est-ce que vous ne voulez pas que les autres sachent de vous, et pourquoi ?

Cela vous aidera à distinguer ce qui appartient à votre intimité, ce qui appartient à votre vie privée mais que vous acceptez d'exposer, et enfin ce qui est du domaine de votre vie publique et professionnelle.

 

Pour dégager les éléments directeurs de votre marque personnelle, je vous propose de vous poser ces 10 questions :

- Quelles sont vos valeurs et vos passions ?  
- Quels sont vos objectifs ? (but précis, étapes)
 - Quels mots décrivent votre personnalité ?
- Quels sont les 3 mots qui décrivent le mieux votre valeur ajouté ?
- Dans quelles fonctions et responsabilités excellez-vous ?
- Pour quoi êtes-vous fait le mieux ?  
- Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents? Pourquoi me choisir? Qu’est-ce que je fais mieux que les autres ? Pourquoi investir sur moi ? Qu’est-ce que vous apportez que personne d’autres n’a ?
- Comment les autres vous décrivent ?
- Comment les autres vous présentent ?
- Quelle est ma cible ? Comment et où me positionner ?

 

 

Ces questions vont faire apparaitre vos points forts et vos points faibles. Vous pourrez aussi dégager les opportunités liées à vos points forts, à votre secteur d'activité, à vos plus et aussi mettre le doigt sur les menaces qui peuvent peser sur votre marque personnelle.

Pour les adeptes de stratégie marketing vous voyez où je veux en venir, il s'agit de constituer votre propre matrice S.W.O.T. comme pour une marque ou un nouveau produit :

 

matrice-swot-personal-branding-reseaux-sociaux-emploi.jpg

 

Cette matrice vous guidera pour construire votre stratégie de personal branding, définir vos objectifs de visibilité et de présence sur le net.

 

Personal Branding : 3 objectifs pour votre marque personnelle

 

objectif-personal-branding-reseaux-sociaux-emploi.jpg

  • Niveau 1 : une marque personnelle visible

Le minimum est de savoir s'il existe des traces numériques sur vous en vous googlisant ( faire une recherche sur votre nom et votre prénom dans Google, je vous conseille de créer une alerte Google).

Est-ce que cette identité numérique vous convient ?

Correspond-elle à l'image que vous voulez donner ?

Est-elle compatible avec vos objectifs professionnels ?

 

Si aucun résultats n'apparait sur vous, vous pouvez créer les traces numériques professionnelles suivantes :

- un profil professionnel sur Viadeo,

- un profil professionnel sur Linkedin,

- un CV online sur Doyoubuzz ,

C'est la première étape pour votre marque personnelle : être visible sur le net pour un recruteur ou quelqu'un qui vous googlise ( recherche Google sur votre nom et votre prénom ).

 

  • Niveau 2 : une marque personnelle experte

Une fois votre identité numérique contrôlée, vous pouvez avoir pour objectif d'être connu et reconnu comme expert dans votre domaine d'activité.

C'est le moment d'être actif sur vos réseaux sociaux, d'éditer du contenu à partir de commentaires à valeur ajouté, d'articles de blogs, de réponses à des questions, de participation à des forums... Toutes ces traces vous permettront d'attirer l'attention sur votre expérienceet votre valeur ajoutée professionnelle.

Vos traces numériques ont une cohérence dans une univers professionnel. Elles vous font connaitre et re-connaitre comme spécialiste / expert dans un domaine d'activité.

 

  • Niveau 3 : une marque personnelle influente

Enfin le troisième niveau, concerne l'influence et la notoriété que vous allez pouvoir acquérir sur la toile. Au delà du nombre de contacts de vos réseaux sociaux ou du nombre de followers sur Twitter, c'est la capacité que vous avez à mobiliser ses contacts pour une action, c'est l'engagement de vos contacts par rapport à vos publications.

Klout et Peerindex, par exemple, sont des sites qui mesurent cettte influence par rapport à des sujets en se basant sur l'activité de vos comptes sociaux.

 

 

 

 Pour conclure je vous propose la présentation complète de cette matinée sur le Personal Branding :


Vos traces numériques sont de véritables actes de communication. Utilisez-les pour servir vos objectifs professionnels et vos objectifs de carrière en faisant de votre présence sur la toile le reflet de votre marque personnelle. Si, à un moment donné, vous trouvez que vous vous dispersez sur la toile sans résultats, recentrez-vous sur vos objectifs et répondez à nouveau aux 10 questions ci-dessus.

Cet article vous a-t-il permi d'y voir plus clair, de vous définir par rapport à votre présence professionnelle sur la toile, dites-nous le en commentaire ?

Si vous avez aimé cet article partagez-le, et inscrivez-vous à la Newsletter du blog et au flux RSS pour recevoir nos prochaines parutions.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :

- Facebook : Emploi 2.0

- Scoopit : Emploi 2.0

Partager cet article

Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 10:13

spikeseduction-reseaux-sociaux-emploi.jpgComme il y a quelques semaines j'ouvre ces pages à un blogueur invité,  aujourd'hui le sociologue Stéphane Edouard du blog  spikeseduction.com. A la première souvent souris en pensant à des expériences personnelles. Je suis convaincu qu'il faut arriver à un subtil méange d'opérationnel et de savoir être, le networking proche de la séduction sont autant d'atout pour devenir ACTEUR de votre carrière.

 

 

 

Entrons dans le vif du sujet en jouant.

Remplissez les cases ci-dessous en y inscrivant le nom de la plus grosse tête à claques croisée au cours de votre carrière. Vous savez bien, celui qui suscite toujours la même question (mais qu’avait bien pu boire le DG le jour où il a décidé de sélectionner son cv), celui qui se retrouve toujours dans le bon wagon des réorganisations (et Dieu sait qu’il y en a ; depuis que l’homme a inventé l’organigramme, il n’attend même pas que ce dernier soit sec pour réfléchir au meilleur moyen de le changer), celui qui passe a minima 50% de son temps de travail rémunéré loin de son bureau ou de tout outil de travail productif pour parler - justement - à loisir de tout le travail qu’il abat.

Ecrivez donc ci-dessous le nom de votre bucheron : __ __ __ __ __ __ __ __ __ __

 

Et pour ce premier article, je ne bouderai pas mon plaisir et jouerai cartes sur table : le mien s’appelait Ariel (véridique). Il avait le don de vous faire passer successivement, en moins d’une minute, d’une empathie collaborative à un horripilant dégoût comme seul pourrait vous en susciter une soudaine poussée d’eczéma. A la fois être social et amoral, il était admis qu’il était puant. Eut-il vécu à une époque antérieure pas si éloignée, il eut fallu un miracle pour qu’il atteignît sa 30ème année avant que sa tête ne soit découpée et embrochée sur une pique au milieu de la place publique.

 

 

Dénominateur commun 

Vous comprendrez donc mon étonnement lorsque j’appris qu’il venait d’être promu à un poste «transverse» (comprennent les unhappy few à avoir déjà collaboré à des grands projets) envié de tous. Et encore plus quand j’appris, quelques jours plus tard, que cela avait déjà été le cas l’année précédente et encore celle d’avant.

A l’heure où je vous parle, je suis étonné de ne pas l’avoir vu dans la course à la candidature pour les récentes présidentielles. Ce qui m’amène donc naturellement à la question à l’origine de cet article : quel est le dénominateur commun aux gens qui réussissent dans l’entreprise ? Réponse : ils savent être séduisants. Et si vous ne l’avez jamais remarqué, c’est parce qu’ils n’ont jamais eu besoin de l’être avec vous. La séduction est un muscle social, et comme vous l’avez remarqué depuis que vous avez arrêté le sport, un muscle, ça se travaille, sinon il ne faut pas longtemps avant qu’apparaissent les premiers effets de votre laisser-aller.

Le temps est venu de me présenter. Je m’appelle Stéphane Edouard et, puisque je suis sur un site professionnel, je vais tenter - une fois n’est pas coutume - de me présenter de façon professionnelle : sociologue spécialiste des organisations et entrepreneur, je suis également auteur (L’homme idéal, Ed. Flammarion) et rédige depuis plusieurs années des billets sur un site internet au nom improbable : spikeseduction.com. Ce qui me ramène au sujet initial : la séduction.

 


Ouaf !

A moins de travailler seul, à la bougie, la nuit au milieu du désert, le fruit de votre production dépend avant tout de l’efficacité de votre collaboration. Une collaboration qui reste - qu’on le veuille ou non - une vaste opération de séduction. Les gens séduisants se distinguent des gens méritants en ceci qu’ils semblent obtenir sans effort ce que les autres doivent s’ingénier à gagner à la sueur d’un front déjà creusé par la répétition de l’effort et des difficultés. Là où le méritant fait (de son mieux) et attend d’être remercié comme le chien qui ramène le bâton en remuant la queue, le séduisant excelle dans l’art de faire faire et de congratuler ses suppléants. Pendant que le méritant attend la chance divine qui le fera remarquer de la personne-clé, le séduisant, conscient que la réussite d’un projet est une succession de passages de gué, l’a invitée à déjeuner. La liste des exemples où le séduisant l’emporte sur le méritant est si longue que si nous voulions l’explorer à fond nous en aurions pour jusqu’à l’automne prochain. Venons-en donc au point :

Pouvoir = savoir + séduction


Que vous soyez marié, père de 5 enfants, seul ou bien les 3 à la fois, les techniques de séduction ne sont ni une illusion, ni des artifices de jeunes pré-pubères destinées à les soulager d’une virginité devenue trop pesante. Les rapports sociaux (en tous cas, dans un pays où le pouvoir ne se mesure pas au nombre de kalachnikov) reposent sur la capacité d’un être à faire entendre à l’autre :

  1. ses besoins (80% des gens y parviennent, avec plus ou moins de finesse et de légèreté)
  2. ce qu’il a à lui apporter (un taux qui tombe à 30-40% dans le meilleur des cas, les autres étant restés bloqués à l’étape 1)
  3. son point de vue et ses valeurs, autrement dit à quitter (par le haut) le cadre de l’échange utilitaire (mon temps contre ton argent, mon argent contre l’utilisation de ta matière grise etc.) pour entrer dans celui de la relation désintéressée (prenez l’échantillon parvenu à l’étape 2 et divisez encore par 10)

 

 

Conclusion provisoire : tous des manipulateurs ?

J’entends des voix aigües de femmes déjà irritées à la seule lecture de ces réalités sociologiques et qui n’ont qu’un mot à la bouche (ou plutôt deux) : manipulation ! Manipulateur ! Au risque de les décevoir, je rappellerai pour conclure que la manipulation, c’est chercher à obtenir par la ruse et la manigance ce qu’on aurait souvent pu obtenir par l’audace, l’originalité et un peu d’intelligence... Et que mon but est justement d’encourager à réquisitionner les capacités mentionnées en dernier, au détriment des premières. Dans les relations professionnelles comme dans les personnelles, il faut savoir sortir des préjugés, et c’est ainsi que s’achève mon premier article pour  Emploi 2.0 .


Stéphane Edouard

 

 

 

Si vous avez aimé cet article partagez-le, et inscrivez-vous à la Newsletter du blog et au flux RSS pour recevoir nos prochaines parutions.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :

- Facebook : Emploi 2.0

- Scoopit : Emploi 2.0

 

Partager cet article

Repost0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 11:40

reseaux-sociaux-emploi-identite-numerique.jpgUn profil Viadeo et Linkedin, bien sûr mon compte Facebook et mon compte Twitter, quelques autres réseaux sociaux que je découvre comme tenez : Google+ et puis j’ai aussi quelques publications sur FlickR, Youtube ou Slideshare sans oublier mes checkin sur Foursquare…  comment communiquer sur toutes ses identités numériques sans noyer mon interlocuteur d’url ? Je vous propose ici des sites qui regroupent toutes vos traces numériques, et proposent toute votre  marque personnelle en un endroit, pratique non ?

 

 

About.me :

C’est le premier que j’ai connu, certainement le plus anciens il est tout en anglais. C’est à vous de créer le graphisme de votre page et d’y ajouter les liens. About.me permet de créer des pages très esthétiques, en revanche il ne propose que peu de lien avec les médias sociaux une dizaine seulement.

 

 

Tikimee :

Très complet, il permet de présenter ses différents profils et urls de sites dans une page « tableau de bord ». Chaque élément est une rubrique en relation avec un volet de votre activité ou de votre personnalité.

Ce site est payant après une période de test gratuite.

 

 

 

Xeeme :

Deux avantages de taille pour Xeeme.com :  il permet de se connecter à 205 réseaux sociaux mondiaux et en plus c’est gratuit. C’est aussi un véritable réseau social où vous pouvez fédérer et retrouver tous vos contacts.

C'est en anglais, mais faites un effort il vaut vraiment la peine.

 

 Aliaz :

Le petit dernier de la série est français ! Avec Aliaz vous allez faire fort car il n'est encore qu'en version Béta, et sa sortie est programmée pour le 28 février prochain. Soyez prêt et pour plus d’information consultez l’article de Jean Christophe Ana : Avec Aliaz maitrisez votre identité numérique.

 

 

 

Lorsque vous commencer à avoir plusieurs comptes et profils sur les médias sociaux il me semble important de pouvoir joindre une signature qui synthétise votre présence. Votre interlocuteur peut alors à sa guise utiliser le canal qui lui convient pour entrer en contact avec vous, il peut mieux vous connaitre et plus rapidement.

La plupart de ces sites créent un QR code lié à votre page, ce qui permet de relier votre identité online à votre présence offline ( carte de visite, plaquette…) car n'oubliez jamais que le but du personal branding est que les autres vous connaissent et vous reconnaissent comme expert dans votre domaine.

 

 

Alors lequel de ces sites avez-vous choisi pour faire la synthèse de de votre identité numérique ?

 

Si cet article vous a aidé partagez-le, et inscrivez-vous à la Newsletter du blog et au flux RSS pour recevoir nos prochains articles.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :

- Facebook : Emploi 2.0

- Scoopit : Emploi 2.0


Partager cet article

Repost0
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 11:00

Emploi-recrutement-reseaux-sociaux

 

Il y a deux semaines Léo nous a expliqué comment il était arrivé à décocher un poste sur les réseaux sociaux professionnels. Pour aujurd'hui j'ai trouvé le témoignage d'Anne qui vous explique dans une vidéo : son projet professionnel et la stratégie qu'elle a choisi sur les réseaux sociaux professionnels, en l'occurence : LinkedIn puisque c'est une française vivant au Canada.

 

 

 

Témoignage d'une recherche d'emploi sur les réseaux scoiaux :

 

 

Un projet professionnel bien ciblé :

Anne-claire sait où elle va, elle cherche un emploi dans le secteur de l'assurance et a donc ciblé les directeurs d'entreprises de courtage en assurance ou d'assurance. Elle a envoyé des CV pendant deux mois sans réponse, et c'est ce qui la pousse à reconsidérer sa démarche et à se tourner vers les réseaux sociaux professionnels notamment LinkedIn puisque nous sommes au Québec ( Canada ).

 

 

Une stratégie réseau social basée sur l'humain et le relationnel :

Le premier objectif d'Anne-Claire est d'attirer l'attention et de susciter le contact par une présentation ludique voir humouristique. Comme elle le dit, presque la totalité des personnes répondent, même si après elles ne donnent pas suite.

C'est aussi un aspect psychologique positif des réseaux sociaux professionnels. Là où des appels téléphoniques ou des lettres de candidature restent sans réponse, vous aurez la plupart du temps une réponse sur Viadéo ou LinkedIn.

La demande de contact n'est que le début de la relation à vous ensuite de provoquer une rencontre réelle, ou de nourrir la relation.

 

 

 

On ne peut jamais reprendre exactement les choix et les stratégies des autres. Ce qui est bon pour Anne-Claire ne sera pas forcément positif dans votre secteur d'activité et selon votre personnalité. Ce que l'on peut retenir en revanche de l'histoire d'Anne-Claire c'est qu'elle a mis l'humain au coeur de sa démarche avant de dévoiler sa candidature. Les réseaux ne sont pas sociaux pour rien ?

 

Racontez-nous aussi votre expérience sur Viadéo et/ou LinkedIn, cela intéresse les lecteurs ?

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 11:10

emploi-reseaux-sociaux-temoignage.jpgSuite à un atelier sur : "Les médias sociaux : Tisser sa toile pro !",  que j'ai donnée au salon pour l'emploi Jobs'TIC le 27 octobre dernier, j'ai reçu par email le témoignage de Léo graphiste que je vous retranscris en intégralité dans cet article. Ce cas pratique est l'occasion pour Emploi 2.0 en cette fin d'année de vous rappeler quelques bases fondamentales dans l'utillisation des réseaux sociaux professionnels.

 

Le témoignage de Léo sur les réseaux sociaux :

Voici l'email que j'ai reçu, et que j'édite avec l'accord de son auteur :

 

"Bonjour,

je tenais à vous remercier et à vous relater quelques choses survenues en appliquant vos conseils !
Suite
- au remplissage de mes profils viadeo et LinkedIn,
- à une grande implication sur un forum de discussion LinkedIn "graphistes & creatifs",
- à l'optimisation de mon portfolio Behance et à des échanges de commentaires sur Behance également,
- à l'obtention d'une recommandation sur LinkedIn
- avoir fait évoluer mon site internet.
Il s'est passé ceci :
1) j'ai été repéré par un Directeur artistique parisien, fondateur d'un magazine et d'une agence de création qui tournent très bien, qui recherchaient un freelance,
2) un directeur artistique très établi aux Pays-Bas m'a félicité pour mon book et m'a ajouté dans son réseau LinkedIn,
3) des personnes du groupe de discussion m'ont ajouté à leur réseau
4) une entreprise d'impression de poster à la demande m'a contacté pour collaborer avec eux.
En ce qui me concerne, LinkedIn a été le principal promoteur de mon profil. C'est là que le DA parisien m'a repéré. Viadeo m'a moins apporté mais je m'y implique également moins.
Voilà, je vous envoie ce message pour vous remercier et partager mon expérience ainsi que ma satisfaction !
Cordialement,

Léo,"

 

Profils complets et mis à jour :

Léo était déjà inscrit sur les réseaux sociaux mais ne voyait pas ce qu'ils pouvaient lui apporter et comment les investir. La première étape a été en effet de remettre à jour ses profils pour offrir une image sur le net cohérente, attractive et complète.

C'est la base pour avoir une bonne identité numérique en relation avec son projet professionnel et ses objectifs de carrière.

Il a aussi obtenu une recommandation, qui est un élément fort dans la crédibilité de l'identité numérique.

 

Donner pour recevoir :

Deuxième étape Léo s'est investi dans l'un des deux réseaux sociaux : LinkedIn en choisissant un groupe de discussion ( équivalent des Hubs chez Viadéo) en rapport avec son secteur d'activité et son domaine professionnel.

Selon ses propres termes il parle de : "grande implication" , cela signifie que ce n'est pas seulement un investissement en temps mais aussi un réel don de son savoir-faire, de ses compétences et de son savoir être au sein des discussions et des échanges. C'est cette implication qui vous fera apparaitre comme professionnel, spécialiste, voire expert dans votre domaine.

 

Etre remarquable pour être remarqué :

Enfin, il a partagé sur une plateforme pour les professionnels de la création : Behance, son book et son travail. Il s'est aussi investi à nouveau dans des échanges avec d'autres personne sur cette plateforme, qui peut être considérée comme un réseau social professionnel de niche.

Léo travaille ici son réseau sur :

LinkedIn, réseau social professionnel généraliste

Behance, réseau social professionnel de niche pour les créatifs

J'ai abordé cette question dans un article : "Les nouveaux réseaux sociaux professionnels de niche" où vous trouverez une liste de ces principaux réseaux sociaux pro.

 

Ne pas se tromper de méthode :

Dans mes formations j'insiste sur le fait que les réseaux sociaux ne sont pas des objets de consommation mais des outils relationnels. 

Je pense que Léo l'a bien compris, il suit les trois étapes ci-dessous :

 

 

Vous n'obtiendrez rien simplement par la création de profils sur les réseaux sociaux, la visibilité est nécessaire mais pas suffisante. C'est : le relationnel, votre engagement avec la plateforme, ce que vous apportez aux autres, qui est crédité à votre capital social. Ce crédit vous permettra de recevoir à votre tour des opportunités du réseau.

 

Finalement, le réseautage sur le net n'est pas différent du réseautage dans la vraie vie. Que ce soit avec vos proches ou vos amis il faut aussi savoir s'engager, donner aux autres pour espérer un retour.

Avez-vous déjà obtenu des retours sur les réseaux sociaux professionnels ? Dites-nous le en commentaire.

 

Partager cet article

Repost0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 11:02

Une des caractéristique de la communication web 2.0 est de faire venir à vous (push) l'information dont vous avez besoin et de ne plus allez la chercher en surfant des heures entières sur le net en créant des alertes.  Adaptées à votre recherche d'emploi 2.0, ces techniques vous aideront à vous tenir en veille sur les offres d'emploi, les entreprises voires sur les personnes susceptibles de vous intéresser.

 

L'alerte Offre d'Emploi :

C'est certainement celle que vous utilisez déjà. Tous les sites d'annonces et les Job boards offrent cette possibilité. Ne le négligez pas cela vous fait gagner du temps surtout si vous êtes inscrits sur une dizaine de ces sites.

Les alertes sont construites à partir de critères : localisation, secteur d'activité, métier, rémunération... Vous pouvez en créer plusieurs à partir du même site.

Elles sont envoyées par email, et si vous êtes sur plusieurs Job boards vous verrez que vous retrouverez la même annonce dans plusieurs Alertes. Votre veille de ce coté là est donc bien efficace.

 

Mais ne vous arrêtez pas là le web 2. offre d'autres avantages.

 

Les Alertes Métiers :

Les alertes métiers vous permettent de réaliser une veille performante sur des thématiques en relation avec votre projet professionnel.

 

C'est une technique de veille marketing. Vous pouvez choisir des sujets techniques, l'évolution de votre métier, l'actualité d'un secteur d'activité, le nom ou les marques des entreprises qui vous intéressent, l'économie d'une région... La veille vous apportera des éléments d'actualité pour entrer en contact avec des professionnels ou même lors d'entretien d'embauche pour faire la différence.

 

Comment savoir si vos alertes sont pertinentes ? C'est assez simple, vous les laisser fonctionner une semaine et vous vous rendrez compte très vite si le contenu que vous recevez vous intéresse ou pas. Si vous êtes à coté de la plaque... modifier ou annuler l'alerte et créez en une nouvelle.

 

Si vous n'avez pas de contenu dans une alerte : votre requête est peut être trop longue ou trop précise. Essayez de la modifier en ouvrant la thématique.

 

Je vous soumets quelques alertes, mais il en existe bien sûr beaucoup d'autres. Essayez-les vous verrez que les contenus se recouperont.

 

Google Alerte :

Incontournable Google et son système d'alerte. Google référence en permanence toutes les pages du web. En créant vos alertes sur Google il y a de fortes chances pour que rien ne vous échappe.

 

C'est très simple, je vous l'explique dans le tutoriel vidéo ci-dessous :

 

 

 

 

Alerte Wikio :

Wikio est un portail d’information qui fouille dans les sites de presse, les blogs et médias sociaux  pour trouver l'actualité qui vous intéresse.

vous avez la possibilité de créer des alertes Wikio aussi facilement que sur Google;

 

Rendez-vous sur la page Alerte Wikio :

 

Creer-vos-alertes-Wikio.JPG

vous avez aussi la possibilité de vous abonner aux blogs par leur flux RSS.

 

Il existe d'autres sites proposant aussi des veilles intéressantes sur le web comme Technorati, mais ce sont plutot des outils de Community Manager.

 

 

L'Alerte Personal Branding :

Et pourquoi ne pas créer une alerte sur votre propre nom ? Non ce n'est pas du narcissisme mais une veille sur votre  identité numérique.

Vous serez le(la) premier(e) alerté(e) si quelqu'un diffuse une  trace numérique à votre sujet. Vous recevrez aussi le contenu de ce que vous même vous éditez preuve que votre travail est bien référencé .

 

Cette veille en revanche ne dispense pas de vous "googler" régulièrement pour voir dans quel ordre apparaissent vos traces numériques : les premières doivent être les plus significatives.

 

 

Les Flux RSS :

Un flux RSS est un fichier dont le contenu est produit automatiquement en fonction des mises à jour d’un site. Très utilisé pour les blogs, en vous abonnant au flux RSS vous recevrez dans un agrégateur toutes les futures publications du blog.

 

C'est une autre façon de suivre l'information d'un site. Elle demande en revanche à être consulté sur votre agrégateur (types netvibes) ou sur votre navigateur.

 

 

 

Ces alertes vont vous apporter j'espère l'information nécessaire pour être pertinent lors de vos prises de contact sur les réseaux sociaux, pour vos rencontres, voire lors d'un entretien d'embauche.Ce sont vos premiers pas vers la mise en place de votre personal branding ou marque personnelle.

 

 

 

Si vous avez aimé cet article partagez-le, et inscrivez-vous à la Newsletter du blog et au flux RSS pour recevoir nos prochaines parutions.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :

- Facebook : Emploi 2.0

- Scoopit : Emploi 2.0

Partager cet article

Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 13:40

Nous avons vu dans un article précédent ce qu'était  l'identité numérique. Nous nous intéressons maintenant à votre e-réputation, notion plus complexe à prendre avec des pincettes car comme dit M. Waren Buffet :

 

« Il faut 20 ans pour construire une réputation, et 5 minutes pour la détruire. » .

 

 

Définition :

L'e-réputation (ou cyberréputation ou réputation numérique) est l'image ou le sentiment qui va se dégager de l'identité numérique d'un marque, d'une société, ou d'une personne.

 

Pour notre thématique de recherche d'emploi 2.0, votre objectif est de créer à l'attention des recruteurs des traces numériques cohérentes avec votre projet professionnel, vos compétences, votre savoir-faire et votre savoir-être (très importants dans les réseaux sociaux).

 

E-réputation et recherche d'emploi 2.0 :

Vous avez votre projet professionnel en tête vous connaissez les postes que vous voulez et que vous pouvez occuper, votre objectif est de le faire savoir en le rendant visible sur le net :

  • cv numérique,
  • profils de réseaux sociaux,
  • compte twitter
  • blog, posts ou articles
  • commentaires

toutes ces traces numériques doivent être construites en fonction de vos objectifs professionnels.

Ainsi votre identité numérique prend corps autour d'une spécialisation, d'une expertise, d'un savoir-faire qui va créer l'image que vous désirez présenter aux internautes qui veulent en savoir un peu plus sur vous.

 

En créant vous-même votre image sur le net, vous êtes déjà dans une dynamique de personal branding.

 

 

Le personal branding ou marque personnelle :

Le personal branding est le développement de votre marque personnelle sur le web en fonction d'objectif d'image et de communication que vous vous serez donné.

 

Votre marque c'est avant tout votre prénom et votre nom, vous pouvez même réserver une url du type :

www.prenomnom.fr

ou bien

www.prenom-nom.fr

(dans une url préférez toujours le "-" à "_" pour séparer plusieurs mots).

 

Votre premier objectif est que derrière ce nom se trouve votre identité professionnelle dans l'environnement que vous souhaitez..

On vous a certainement déjà dit et même rabbaché que vous deviez savoir vous vendre. Hé bien, communiquer sur le web 2.0 : c'est mettre en avant et optimiser son employabilité sur le marché de l'emploi. Pour vous aider dans cette démarche je vous soumets 10 questions pour découvrir votre marque personnelle et mieux vous préparer dans votre stratégie internet.

 

Dans le cadre d'une recherche d'emploi 2.0 les profils des réseaux sociaux et vos cv numériques sont vos meilleurs atouts pour promouvoir votre marque personnelle.

Je vous recommande la lecture du Blog du Personal Branding de Fadhila Brahimi très riche sur la thématique de la marque personnelle et de l'identité numérique et de l'e-réputation.

 

Nous verrons aussi dans d'autres articles comment optimiser vos profils et vos actions sur les réseaux sociaux.

 

 

Si vous avez aimé cet article partagez-le, et inscrivez-vous à la Newsletter du blog et au flux RSS pour recevoir nos prochaines parutions.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :

- Facebook : Emploi 2.0

- Scoopit : Emploi 2.0

 

Partager cet article

Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 17:30

identité numériqueLa communication web 2.0 est basée sur la participation et les contributions des internautes. Il est relativement facile de créer ces propres traces numériques au travers de profils dans les réseaux sociaux, de CV en ligne, de commentaires ou de posts dans les blogs voire même de tweets.
Toutes ces traces constituent votre identité numérique. Travailler et enrichir cette identité numérique est un moyen de se rendre visible auprès des entreprises que vous convoitez ou des recruteurs.

 

 

 

Une définition de l'identité numérique :

L'identité numérique  d'une marque, d'une société ou d'une personne se définit à partir de toutes les traces numériques que l'on peut trouver sur le net pour cette marque, cette société ou cette personne.

 

Ces traces numériques sont très variées et comprennent vos informations personnelles ainsi que vos différentes  contributions. On peut recenser comme traces numériques : les sites web, les posts dans les blogs groupes ou hubs, les profils des différents réseaux sociaux, les miccroblogs, les photos et vidéos taguées, mais aussi les commentaires, les forums et le bouton "j'aime" de Facebook ou "+1" de Google... en fait tout ce que vous avez édité sous votre identité, ou qu'un internaute tiers a édité vous concernant.

Pour en savoir plus, je vous propose de lire un article du blog FredCavazza.net sur l'identité numérique.

 

Googlez-vous et découvrez vos traces numériques :

Pour connaitre votre identité numérique tapez votre prénom et nom sur Google et regardez ce qui apparait : peut-être rien ou pas grand chose pouvant intéresser un recruteur !

S'il n'y a aucune traces numériques vous concernant on peut penser que les TIC ne vous intéressent pas des masses... en tout cas aucune information complémentaire ne vient aider un recruteur.

S'il y a quelques éléments vous concernant, mettez-vous à la place d'un recruteur : que va-t-il penser de mon profil et de ma personalité ? Quelle cohérence montrent ces traces numériques avec mon projet professionnel, etc. Ces éléments contribuent à créer votre réputation sur le net autrement dit votre e-réputation.

 

Quelques traces numériques à créer dans le cadre professionnel :

  • un cv numérique
  • un profil Viadéo
  • un profil LinkedIn
  • un compte Twitter
  • un blog d'expertise (pour les plus motivés).

Vous trouverez des conseils pratiques pour créer ces différentes traces numériques dans ce blog. Inscrivez-vous à la newsletter pour en être averti.

 

Nous venons d'évoquer ici deux notions essentielles de la communication web 2.0 : l'identité numérique et l'e-réputation. Pour compléter ces notions lisez aussi :

 

- De l'e-réputation au personal branding ( ou marque personnelle)

- Personal branding : découvrez votre marque personnelle.

- Tous inégaux devant l'identité numérique !

 

 

Si vous avez aimé cet article partagez-le, et inscrivez-vous à la Newsletter du blog et au flux RSS pour recevoir nos prochaines parutions.

En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :

- Facebook : Emploi 2.0

- Scoopit : Emploi 2.0

Partager cet article

Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 15:15

cv-numerique-web2.0Dans votre recherche d'emploi 2.0 la première utilisation du web 2.0 est de rendre visible votre curriculum vitae en ligne. Votre CV est certainement déjà présent dans plusieurs Job boards ( cadremploi, monster, regionjob…) qui sont des sites d’annonces d’offre d’emploi  et d’information sur la recherche d’emploi sur lesquels vous pouvez d’ailleurs facilement postuler à un emploi en ligne. En revanche, il existe d’autres sites qui ont pour mission de présenter votre CV sous forme de mini-site personnel.  Ce sont plus que de simple cvthèque, ces sites vous donnent la possibilité de créer un curriculum vitae web 2.0 qui sera référencé dans les moteurs de recherche : bref, dotez-vous d’un CV web 2.0 .

 

Les avantages d’un CV numerique web 2.0 :

Votre CV, votre parcours professionnel, vos compétences sont vos premières traces numériques à créer. Vous les modifierez et les ferez évoluer à votre guise.

La présentation par onglet fait de votre CV un véritable mini-site au look très professionnel.
Dès lors, pour vous présenter sur le net ou communiquer professionnellement votre CV vous avez la possibilité d'utilisez un lien vers votre cv numérique. N'hésitez pas à le placer à la fin de vos emails ou dans les profils de vos réseaux sociaux.

 

Ce qui est moins visible, mais non moins important c'est que les pages de votre C.V. numerique sont indéxées sur les moteurs de recherche, notamment Google. Lors d’une recherche sur votre nom par une entreprise ou un recruteur ces pages vont apparaitre et venir confirmer ou compléter les informations de vos futurs employeurs .

De même sur une requête google d'une fonction ou d'un métier, les pages de votre CV numérique peuvent se référencer et apparaître en résultats de recherche.

 

 

Doyoubuzz le site des CV online :

Pour toute action sur le web 2.0 il existe souvent une multitude de plateformes concurrentes : comment choisir ?
Pour créer votre cv en ligne, j’ai retenu :


J’attire votre attention sur doyoubuzz.com qui est très pratique à utiliser. D’une prise en main et d’une utilisation facile, il est  en français et il référencera très bien les pages de votre curriculum vitae sur les moteurs de recherche. En voici la présentation vidéo.



Présentation DoYouBuzz from DoYouBuzz_FR on Vimeo.

 

 

 



Une fonctionnalité très utile : vous pouvez récupérer en quelques clics les informations d’un profil déjà existant sur LinkedIn ou Viadéo.  C’est un gain de temps précieux qui de plus assure la cohérence de votre identité numérique.

 

La présentation en onglet vous permet ensuite  d’organiser :

  • vos infos personnelles,
  • vos compétences, 
  • vos expériences, 
  • vos  formations 
  • vos activités de loisir

comme autant de pages de votre mini-site.

En quelques minutes  votre curriculum vitae est en ligne.

 

bernard-martinez-formateur-webmarketing


Vous pouvez le modifier et l’enrichir d’images de logo de vidéo à votre guise. Vous pouvez-même lui donner votre nom comme url, par exemple sous la forme :

www.prenom-nom.com, mais cela a un coût.


 

Remarque :

Si vous vous posez encore quelques questions de fond ou de présentation sur votre CV classique, je vous recommande le site c-l-e.fr cv - lettre de motivation et entretien qui réalise des évaluations gratuites de votre cv et de vos lettres de motivation.

Les remarques sont pertinentes et un oeil extérieur bienveillant est toujours bienvenue.

 

 

A l'avenir, lorsque vous  « googlerez »  votre nom vous verrez apparaître votre cv doyoubuzz dans les pages de résultats, vous avez créé une trace de votre identité numérique. Mais attention, prenez patience car les moteurs de Google doivent indexer vos pages CV doyoubuzz avant de les présenter en résultats de recherche cela peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

 

Autre intérêt de Doyoubuzz, il fournit les statistiques de visites de votre cv et permet aux visiteurs de votre cv de vous envoyer un message grâce à la page : Contact.

 

contact-cv-bernard-martinez-formateur-webmarketing.JPG

 

Ces outils font du marketing pour vous, c'est ca aussi la recherche d'emploi 2.0 !

 

Les fonctionnalités de base de ce site sont gratuites et suffisent  pour créer votre CV numérique online. Ensuite Doyoubuzz propose des options ou des fonctionnalités avancées qui sont payantes.

 

Même si vous avez déjà créé des profils sur des réseaux sociaux professionnels qui apparaissent lorsque vous faites une requête sous votre nom, avoir son c.v. numérique sur doyoubuzz.com fait partie de la panoplie classique de votre identité numérique.

 

Votre identité numérique prend corps, c’est le début d’une stratégie de personnal branding.

 

 

Faites profiter votre entourage de cet article : partagez-le sur Facebook ou Twitter.

Si vous nous découvrez, iinscrivez-vous à la Newsletter du blog et au flux RSS pour recevoir nos prochaines parutions.


En savoir plus, consulter l'actualité de l'Emploi 2.0 sur :

- Facebook : Emploi 2.0 

- Scoopit : Emploi 2.0


Partager cet article

Repost0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 17:55

 

Ce blog a pour objectif de vous faire découvrir les outils de la communication web 2.0 dans le cadre d’une recherche d’emploi.  Je rencontre tous les jours des personnes qui se demandent encore s’il est pertinent d’utiliser les médias sociaux (Viadéo, LinkedIn, facebook, twitter,blog ...) dans le cadre d’une recherche d’emploi.  

 Si votre projet professionnel est défini et que vous savez ce que vous voulez faire alors vous pouvez investir les réseaux sociaux professionnels. Ce blog se propose de vous accompagner pour vous faire découvrir les bonnes pratiques de ces outils web2.0 et j'espère vous éviter des erreurs et vous faire gagner du temps.

 

 

La révolution des médias sociaux :

Réseaux sociaux, microblogging, blogs, wiki, la révolution du web2.0 n’est ni une mode ni une création purement marketing.  Si vous en doutez encore,  je vous recommande cette vidéo de  Socialnomics : la révolution des médias sociaux.  Vous  ne verrez plus les choses de la même façon !

L’objectif de ce blog est de vous faire découvrir ces outils de cette communication web2.0 et leurs bons usages . Votre force sera votre créativité et votre curiosité pour les utiliser à bon escient.  Le principal objectif est de vous rendre acteur de votre carrière professionnel et de votre recherche d'emploi 2.0 .


Le recrutement 2.0 :

Coté cabinet RH on parle de recrutement 2.0 . Ce terme montre que les recruteurs sont eux-même intéressés par l'utilisation des outils de communication web 2.0 pour recruter et cette tendance ne fait que croître. En effet c'est un gain de temps immense, une source infinie d'information, de profils, de cv et donc de candidats.

L'Apec a mis aussi en avant l'utilisation des réseaux sociaux en se connectant avec Viadéo, le premier réseau social professionnel français. D'ailleurs les réseaux sociaux mettent des outils à la disposition des recruteurs pour leur faciliter la tache.

Autant de raison pour vous de travailler dès à présent votre candidature et booster votre carrière sur le web 2.0 .

 

 

Premier conseil Emploi 2.0 :

Donc première conseil pour booster sa recherche d’emploi 2.0 : suivez ce blog en vous inscrivant à la Newsletter, ou en me rejoignant sur Facebook ou sur Twitter.

(un peu facile mais je n’ai pas pu résister !)

 

D'avance merci pour vos participations, ce blog se veut aussi un lieu d’échange d’expérience et d’apprentissage de la communication web 2.0 et inscrivez vous à la Newsletter pour être averti des nouveaux articles hebdo et de l'actualité de la semaine.

Partager cet article

Repost0

Devenez Fan d'Emploi2.0